Présentation & Préparatifs

Isabelle

Comme tant d’autres, nous allons partir voyager. La décision de tout plaquer pour assouvir cette envie n’a pas été dure à prendre car elle fait partie de nous depuis des années. Nous ne sommes pas des aventuriers, mais seulement deux nomades dans l’âme… De plus, nous ne nous retrouvions plus dans cette société qui privilégie le superflu et l’éphémère par rapport aux contacts humains et au respect des individus.
Bien que le monde nous ouvre ses bras, nous avons décidé de commencer notre périple par l’Amérique du Sud. Cette destination fait écho à des souvenirs d’école : les Incas, les conquistadors, « el condor »… Elle réveille aussi cette part d’histoire écrite par le Ché, ainsi que des paysages de la Pampa argentine, la Cordillère des Andes… Bref ! Impossible de ne pas succomber à ce continent.
Dans la préparation de notre périple, il est apparu très rapidement que si nous ne prenions pas notre temps, nous allions passer à côté des habitants, en privilégiant les merveilles à voir. Donc, nous ne nous donnons pas de délais et nous irons au rythme des rencontres, des découvertes et de l’imprévu. Après avoir passé un temps fou en lecture et en recherche sur internet, nous nous apercevons encore que nous avons oublié des lieux… Nous ne pourrons tout voir et tout entendre, et cela nous désole d’avance.
Afin de voyager dans des conditions optimales, nous avons abandonné le land rover mythique pour nous orienter vers un petit camion. Notre expérience avec OuinOuin, nous à fait réfléchir : il nous faut un peu de confort. Le cahier des charges prévoit en priorité : une douche intérieure et une hauteur suffisante pour que Francis puisse se tenir debout, ainsi que des rangements suffisants car notre véhicule va devenir notre roulotte pendant pas mal d’années… Pour le reste, Inch’alla ! 
Que dire sur ce voyage… Nous sommes impatients… Nous avons découvert des pays par l’entremise de livres et d’internet et nous sommes anxieux de constater s’ils correspondront à nos attentes. Personnellement j’ai vraiment hâte de découvrir la Colombie et le Pérou… Francis s’émerveille déjà de voir le Perito Moreno ainsi que les pingouins de Magellan !!!! Bien qu’Ushuaia soit un peu galvaudé, un noël au bout du monde ça doit l’faire !!!
Concernant la préparation en elle-même, nous faisons 100 pompes par jour… Non, je rigole !!!!
Nous souhaitons vraiment côtoyer les habitants afin de nous imprégner de leur histoire et ainsi traverser ces pays à travers eux. Allez au delà des clichés, apprendre de nos différences culturelles, comprendre ce qui les mènent… Nous avons envie de passer du temps avec les Mapuches, les Indiens d’Amazonie, les minorités qui ont du mal à faire entendre leurs voix… Et remplir nos yeux, notre cœur et notre âme de toutes les merveilles que nous découvrirons. Bien entendu nous ne sommes pas crédules, nous rencontrerons des difficultés de toutes sortes… Cela fait partie du voyage et tant mieux : je pourrais râler !!!

Francis

Demain, je vais partir…..
Parce que l’aventure est une drogue, un état d’esprit, je pense aussi que j’ai cette " tare génétique "……
Rien n’altèrera ma folie de partir de chez moi pour conquérir mon désir secret de soif d’aventure, d’assouvir ma soif de bougeotte si longtemps enchaînée par les " besoins de la vie "… je ne peux pas expliquer pourquoi on quitte sa famille, ses amis pour vouloir découvrir ce que l’on ne connaît pas, voir autre chose, est ce qu’en se rapprochant de la fin de sa vie, on a peur de louper quelque chose, on veux en voir plus ??
Je ne veux plus de maison, de contraintes, je ne veux plus d’attache, sauf d’emmener avec moi la personne qui m’adore et qui partage ma façon de voir les choses exactement comme moi, je veux aller plus loin, je veux en voir plus pendant qu’il est encore temps, il y a tant d’autres civilisations, comment vivent ils eux ?
 
Je veux voir, toucher du doigt ce que je lis dans les livres qui m’ont fait découvrir qu’il y avait autre chose que mon cercle autour de moi, qui m’ont donné cette envie de partir… j’ai cette soif d’aller faire des milliers de kms pour aller chercher un verre d’eau là bas…. alors que j’ai le même ici, mais que je connais…
Qu’on me pardonne si j’ai l’air d’abandonner… mais c’est plus fort que moi, quelque chose me pousse à découvrir d’autres peuples qui n’ont pas les mêmes contraintes, pas les mêmes soucis et retrouver peut être d’autres valeurs que nous avons perdues an détriment d’un certain " confort "……
 
Je serai parti même avec un seul sac à dos pour bagage……

Notre monture... Ch'uru

Churu

Après avoir quitté notre bonne vielle Roulott' qui nous a permis de faire notre premier tour en Amérique du Sud, nous avons opter pour un Mitsubishi avec cellule. Mieux adapté pour ce nouveau voyage.

Plus...

C'est là ou l'on essaye de penser à tout

Nous sommes comme bon nombre de futurs voyageurs, nous ne savons pas par quel bout commencer lorsque l'on décide que l'on va aller voir ce qui se passe ailleurs.
Internet et les sites de nos prédécesseurs nous ont bien aidés...

1 - Destination :
N'étant plus très jeunes (si,si, sauf dans notre tête), mais pas trop vieux quand même, nous avons eu envie de faire le grand voyage, celui qui "passe ou casse". Nous avons choisit l'Amérique du Sud pour tout ce que représente d'exotisme, de contraste, de diversité. Une fois la décision prise, on achète les guides, on cherche sur Internet et là stupeur ! On est pas les seuls !!! C'est chouette, on se sert de l'expérience des autres. Eh bien merci à vous tous qui nous ont donné de manière anonyme vos conseils.
 
2 - le budget :
Francis vient d'être à la retraite, moi je décide d'arrêter toute activité pour que l'on n'attende pas encore. Ce qui fait que l'on n'aura pas suffisamment pour conserver un appartement ou autre. Bah ! On liquide tout, on vend, on donne, et nous vivrons sur la retraite de Francis. Nous avons budgété un coût journalier pour nous deux de 42 euro, qui comprend carburant, repas, visites et réparations du véhicule. Nous devons donc gérer au plus près. Le voyage en cargo, l'achat et la grosse révision du véhicule ne sont pas compris dans nos frais journaliers, puisque nous avons mis l'argent de coté dès que nous avons envisagé ce voyage. Nous avons testé notre capacité à cette gestion au Maroc, le coût de la vie n'est pas cher si l'on évite les supermarchés ! Nous avons pu grâce à ça, refaire l'intérieur de la Roulott', faire fabriquer un coffre extérieur et intérieur, sans se priver outre mesure. Nous tenons un journal détaillé par poste au quotidien.


3 - Le moyen de transport
Nous souhaitions partir avec un Land Rover aménagé et une tente sur le toit ! Puis après recherches, budget, réflexions....
Nous avions pensé à un fourgon 4x4 ! Puis après recherches, budget, réflexions...
Nous partons avec la Roulott'.


4 - L'administratif :
Les passeports, les vaccins, les permis de conduire internationaux, la banque, les assurances, l'adresse fiscale,...
 
Les passeports et les permis internationaux se font très rapidement.
les vaccins : Hépatites A et B, Fièvre jaune,
Nous n'avons pas de traitement préventif contre le paludisme. Tout simplement parce sur une longue durée de voyage, le traitement est plus nocif que la maladie ! Si,si... Du coup, on se badigeonnera d'anti-moustique !
la banque et argent :
Nous avons décidé de prendre la HSBC, leur implantation sur le l'Amérique du Sud nous convient et le contact que nous avons eu nous a plu. Nous aurons aussi quelques travellers cheques au cas où ! Nous avons suivi le conseil de Mireille et André Delpree, nous emmenons quelques dollars....
 
Les assurances :
Le point galère du voyageur ! Les assurances traditionnelles ne nous couvrent que 3 mois et encore, pas de partout. Nous n’avons trouvé que le Cabinet Marie de la Mure pour nous assurer en Amérique du Sud. Cela nous laissera le temps de trouver sur place une assurance pour le Mercotour, et/ou pays par pays !
 
L’assurance médicale sécurité sociale et/ou mutuelle et/ou assistance rapatriement :
Bon ! Encore une fois, le nomadisme n’est pas au goût du jour ! Bien que la sécurité sociale veuille nous ranger dans la catégorie expatrié… Bref, il suffit que l’assuré ait sa résidence principale en France, paie ses impôts en France, et son compte en banque en France…. De plus, je ne vois pas ce qui motiverait un contrôle… Par contre, il peut être judicieux de demander les remboursements qu’au retour ! Quand aux assistances rapatriements, après avoir vu les tarifs…. Bref ! On nous prend vraiment pour les vaches à lait. Nous, nous avons conservé une assurance à une mutuelle et donc bénéficier de l’IMA. Encore une fois, l’organisme s’appuie sur le code de Sécurité Sociale. En fin de compte, chacun fera ce qui lui convient…
 
Les copies de papiers :
Comme nous ne sommes pas à l’abri d’une perte ou d’un vol de papiers, nous avons scanné et ranger sur disque dur et sur boite mail toutes les copies de nos papiers. Nadine (www.escargot-breizh-worldtour.com) nous a précisé, qu’il vallait mieux que ceux-ci soient certifiés conformes avant d’être scannés. Ce que nous avons fait.
 
5 – La préparation :
 
Outillage :
Une boite à outils complète mais compacte de clés plates, douilles, pinces, ....
Divers outils complémentaires : pince multiple, clé à molette, scie à métaux avec lames, marteau, tournevis divers ...
1 pelle en cas d'ensablement
1 multimètre (très utile pour détecter les pannes électriques)
du fil de fer
du fil électrique
un petit tuyau plastic pour transvaser des liquides
diverses colles (Super glue, Néoprène, pâte à souder...)
Une cartouche de Sikaflex pour les étanchéités (avec le pistolet adhoc éventuellement)
Des rouleaux de gros scotch (gris et blanc) pour réparations d'urgence sur carrosserie ou baies par exemple
Un petit stock de vis, charnières, boulons, écrous, fusibles, rivets, colliers de serrage, élastiques, pièce à coller pour fuites durites, ...)
Des cables de démarrage pour batterie
 
Pièces de rechange et réparation-entretien véhicule :
Courroies, filtres et courroie de transmission si nécessaire (selon usure au départ)
Nécessaire réparation crevaisons (mèches ....) + 1 bombe anti-crevaison
Au moins une roue de secours
1 cric suffisamment costaud et/ou un Hi-Lift
Quelques éléments de secours pour la cassette WC
Une sangle de remorquage et/ou un treuil
Ampoules de rechanges et fusibles
Liquide frein, un peu d'huile, du concentré pour liquide de refroidissement, ....
Des rondelles pour écrou de vidange (toutes les stations n'en ont pas au moment de vidanger ou si vidanges faites par soi même)
 
Des ustensiles utiles :
Un tuyau assez long pour remplissage réservoir
Un tuyau court pour remplissage réservoir à proximité et pouvant servir aussi à "siphonner" un réservoir ami en cas de panne.
Raccords divers pour branchement de tuyaux aux robinets (la collection Gardena par exemple), avec entre autre un raccord "voleur" adaptable sur tous les cols de robinets.
Idem pour le gaz (Il existe des kits internationaux). On peut aussi faire remplir ses bouteilles, il suffit d’avoir détendeur mixte Butane/Propane.
Un seau (lessive, pleins d'eau depuis une source éloignée ou une rivière !)
Un entonnoir pour eau (si besoin de remplir réservoir à la main). Certains ont une petite pompe électrique 12V (avec tuyaux adhoc) pour aller pomper dans les rivières, lacs, ....
Un entonnoir pour huile (vidanges, ...)
Une rallonge électrique ni trop courte ni trop longue et de section correcte (fonction de la puissance consommée, pas la peine de prendre un câble énorme et donc lourd)
Des adaptateurs de prises électriques pour tous les pays et formats (on en trouve aussi assez facilement en route)
Un convertisseur 12V ==> 220V pour recharger certaines batteries d'appareils (portables, appareils photos, ....). Un 150W de puissance est largement suffisant.
Si vous allez vers des pays qui fonctionnent en 110V (USA,....), prévoyez un adaptateur de 110V ==> 220V. (Le mieux : un chargeur qui fasse de 90V à 260V).
Des cales pour adapter l'assise du véhicule au bivouac (mais des pierres et bouts de bois peuvent suffire)
Corde à linge et épingles
Tue mouche !
Un filtre à eau (Le notre est un Filopur)
Un bidon d'une douzaine de litres, bien étanche (par exemple ceux qui servent à mettre les vêtements à l'abri quand on fait du canoé/kayac), pour "faire la lessive" tout en roulant
Thermomètre intérieur/extérieur
 
Des éléments de sécurité :
Une chaîne avec cadenas ou une lanière costaud pur verrouiller les deux portes avant en reliant , par exemple, les poignées intérieures.
2 triangles de signalisation (certains pays en exigent effectivement 2), avec les gilets de sécurité (Moins drôle, en Argentine, il peut être demandé un sac mortuaire… notre sac à viande suffit).
 
Le coin de la cuisine :
Cocotte minute
Casseroles et poêles en quantité limité (en fait on se sert toujours de la/les même(s), système ingénio.
Les ustensiles courants et utiles : ouvre boîte, tire bouchon, ciseaux, .....
Un support où pourrons être calées les bouteilles sensibles (huiles, eau de Javel...)
Des boîtes genre "Tupperware"
Des graines à germer, utiles, si l’on se promène dans des contrées ou l’alimentation est pauvre en vitamines, et oligo-éléments.
Des herbes style Herbes de Provence, et des épices pour varier les goûts.
 Le coin de la navigation :
Un GPS (si l'on a les cartes "routables" qui vont avec pour les pays à traverser).
Nous avons un GPS PC Durci de Globe 4X4
http://www.globe4x4.com/accueil/index.html
Les guides et cartes des pays
Une boussole de cabine (lol)
Divertissements :
Vos livres préférés en version Kindle (300 sans forcer, c’est bon pour le poids…)
Copie (papier ou sur ordinateur) des sites qui en disent long et qui donnent des tuyaux (coordonnées bivouacs, formalités,...) sur les pays que vous allez traverser.
Des dictionnaires Français - Anglais - Espagnol
Des jeux de société de préférence en format "voyage", cartes à jouer…
Une bonne collection de vos disques préférés et films, le tout sur un disque externe
Votre instrument de musique préféré.
Tout pour devenir de bons astronomes débutants…
 
Le coin de la mise en boite :
Appareils photos et caméras avec leurs accessoires selon vos envies, besoins, compétences
Une paire de jumelles
Un ordinateur portable avec alimentation 220 V, 12 V. Une imprimante (Pogo) (par exemple pour donner des photos à des gens que vous aurez photographiés)
Des unités de sauvegardes de vos fichiers sensibles (disques externes, clés USB, ...)
Bien sûr on ne vous conseillera pas ici de vous équiper des éléments qui permettent de mieux "capter" du WIFI.
 
Le coin vestimentaire :
On ne vous dit rien, de toute façon nous en emportons 4 fois trop ! Dans beaucoup de pays une fringue coûte bien moins cher !
Le coin "petits plaisirs" :
Pour fêter anniversaires, Noël, jour de l'an, .....!


Le coin "Médical" :
Vos médicaments pour traitement régulier et en quantité suffisante. Sachez que dans certains pays il est difficile et/ou coûteux et/ou quasi interdit de se faire envoyer des médicaments. Une bonne source de renseignement : les fiches pays du site Internet de Chronopost International.
Des répulsifs moustiques efficaces et adaptés aux pays visités
Les "trucs" d'usage courant sachant que là aussi on arrive à trouver ces médicaments de base (paracétamol, ....) à peu près partout.
Crèmes solaires
Collyres
Bouchons d'oreille (on n'en trouve pas partout)
 
Pharmacie de voyage :

Antibiotiques à spectre large anti-inflammatoires anti-histaminiques ; brûlures gastriques  ; désinfectants ; pansements Micropur  ; Analgésiques ; pommades diverses  ; Huiles essentielles  ; Argile verte